Accueil du site Séminaires Séminaire mensuel NEEL

Séminaire mensuel NEEL

Mardi 17 mai à 9h30,
Salle des séminaires, Bât. A

Orateur : Pierre RODIERE
"Onde de densité de charge et supraconductivité dans les dichalcogénures à métaux de transitions"

Abstract

Les dichalcogénures à métaux de transition forment une large famille de composés à la frontière de plusieurs thématiques de la physique du solide. D’une part, les interactions électroniques fortes donnent lieue à une grande variété d’état fondamental allant d’un état métallique, isolant de Mott, phase onde de densité de charge coexistant ou non avec de la supraconductivité. La coexistence de ces deux derniers états est un thème de recherche central depuis sa découverte récente dans les supraconducteurs à haute température critique. D’autre part, le caractère bidimensionnel de la structure cristalline a permis aux dichalcogénures à métaux de transition d’être au premier plan, dès les années 80, sur la physique des systèmes de basse dimensionnalité. Dans ce domaine, ces systèmes connaissent un renouveau avec une richesse fantastique aussi bien dans le domaine des propriétés optoélectroniques, d’instabilités de réseau ou de la supraconductivité.

Après un bref rappel historique, je montrerai certains travaux menés à l’institut Néel. Je présenterai l’influence de l’onde densité de charge sur les propriétés supraconductrices de certains dichalcogénures à métaux de transition. La pression hydrostatique est un paramètre de choix qui permet de modifier continûment la structure électronique et l’état fondamental de ces composés. Je montrerai qu’une bonne compréhension de ces systèmes nécessite de prendre en compte le rôle du réseau. Enfin, nous montrerons que l’anharmonicité du potentiel d’interaction des ions entraine une rapide destruction de l’état onde de densité de charge via les vibrations du point zero.

Dans la même rubrique

© Institut Néel 2012 l Webdesign chrisgaillard.com l Propulsé par spip l Dernière mise à jour : jeudi 6 décembre 2018 l