Accueil du site Séminaires Soutenance de thèse

Soutenance de thèse

Mercredi 23 mars 2016 à 10h00,
Salle Rémy Lemaire, K223

Orateur : José-Luiz FERREIRA
"Théorie des systèmes de lanthanide : transitions de valence et effet Kondo en présence de désordre"

Abstract

Cette thèse a comme sujet général l’etude théorique de deux aspects de la physique des systèmes d’electrons 4f. La première partie est consacrée aux systèmes intermétalliques de lanthanides à valence intermédiaire ou possédant une transition de valence. Dans ce but, nous étudions une version étendue du modèle d’Anderson périodique, auquel est ajoutée une interaction coulombienne entre les électrons de conduction et les électrons f localisés (intéraction de Falicov-Kimball). Si cette interaction est plus forte qu’une valeur critique, le changement de valence n’est plus continu, mais devient discontinu. Le modèle est traité par un ensemble de approximations appropriées aux échelles d’énergie du problème : Hubbard-I et le champ moyen. Le diagramme de phases du modèle à température nulle et l’évolution de la valence avec les paramètres du modèle sont déterminés. En plus, les effets d’un champ magnétique extérieur et des interactions ferromagnétiques entre les électrons localisés sont examinés. Nos résultats sont comparés à quelques composés à base de Yb et Eu, comme YbCu2Si2 , YbMn6Ge6−xSnx et Eu(Rh1−xIrx)2Si2 .

Dans la deuxième partie nous étudions des systèmes de lanthanides dans lesquels le nom bre d’atomes magnétiques localisés peut être modifié par substitution par des atomes non- magnétiques (Alliages Kondo). Dans ces systèmes il est possible de passer du régime d’impureté Kondo au régime de réseau Kondo ; à basse température ces deux régimes sont des liquides de Fermi dont les caractéristiques sont différentes. Le modèle d’alliage Kondo est étudié dans la théorie du champ moyen dynamique statistique, qui traite différents aspects du désordre et qui est formellement exacte dans un arbre de Bethe avec un nombre de coordination quelconque. Les distributions des paramètres de champ moyen, des densité d’états locales et d’autres quantités locales sont présentées en fonction des paramètres du modèle, en particulier la concentration de moments magnétiques x, le nombre d’électrons de conduction par site nc , et la valeur de l’interaction Kondo JK . Nos résultats montrent une différence nette entre les régimes d’impureté (x<<1) et de réseau (x≈1) pour une interaction Kondo forte. Pour des concentrations intermédiaires (x≈nc), le système est dominé par le désordre et des indications d’un comportement non-liquide de Fermi et d’une localisation des états électroniques sont observés. Ces caractéristiques disparaissent quand l’interaction Kondo est faible. Nous discutons aussi la question d’une basse dimensionnalité et la relation avec le problème de percolation dans ces systèmes.

Dans la même rubrique

© Institut Néel 2012 l Webdesign chrisgaillard.com l Propulsé par spip l Dernière mise à jour : lundi 17 septembre 2018 l