Accueil du site Séminaires Séminaire MCBT

Séminaire MCBT

Mardi 4 novembre 2014 à 11h00,
Salle Louis Weil, E424
Oratrice : Eléonore RUSAOUËN (ENS-Lyon, future postdoc NÉEL)
"Rayleigh-Bénard : transfert thermique en présence de rugosités et instrumentation"

Abstract :

Le problème de Rayleigh-Bénard est un cas simple permettant d’étudier la convection thermique naturelle. Ce phénomène est largement présent dans la nature. Il est donc important de le comprendre au mieux.
L’adaptation en laboratoire de ce problème consiste en cellule de Rayleigh-Bénard. Un fluide (c’est à dire un liquide ou un gaz) est enfermé dans une cellule fermée en haut par une plaque froide et en bas par une plaque chaude. Pour une cellule donnée, la différence de température entre ces deux plaques donne le forçage thermique. Lorsqu’il est suffisamment important, le fluide se met en mouvement : c’est la convection thermique.

Dans un premier temps, j’aborderais le cas d’une cellule de Rayleigh-Bénard présentant des rugosités sur l’une de ses plaques. Ces rugosités induisent une augmentation significative de l’efficacité du transfert de chaleur pour cette plaque. Je montrerait qu’il existe alors une échelle caractéristique dans ce problème.
Dans un second temps, j’évoquerais un développement instrumental récent mené pour les températures ambiantes. Son adaptation et son exploitation pour la cryogénie sera l’objet d’un travail approfondit dans les prochains mois.

Dans la même rubrique

© Institut Néel 2012 l Webdesign chrisgaillard.com l Propulsé par spip l Dernière mise à jour : lundi 15 janvier 2018 l