Accueil du site Sous rubrique Actualités L’Institut Néel est en deuil (Témoignages)

L’Institut Néel est en deuil (Témoignages)

JPEG Notre collègue Yannick Sonnefraud, 33 ans, s’est éteint le 17 septembre, terrassé par un mal aussi soudain que terriblement agressif. L’institut Néel s’associe à la douleur de sa famille, de sa compagne Claudia, et de ses amis proches.

Yannick était chargé de recherche de 1ère classe au CNRS. Il avait rejoint l’Institut Néel en décembre 2013. Tous ceux qui ont eu l’opportunité de croiser le chemin de Yannick ont pu apprécier ses immenses qualités à la fois scientifiques et humaines. Son engouement et son dynamisme pour la physique rivalisaient avec sa disponibilité pour les autres et le respect de chacun. Yannick était promis à une grande carrière scientifique. Avec Yannick, l’Institut Néel et le CNRS perdent un jeune talent prometteur et un homme de bien.

Yannick, ingénieur ENSPG (Phelma), titulaire d’un doctorat en physique de l’UJF, était un spécialiste déjà reconnu à l’échelle internationale de nanooptique et plasmonique, domaines de recherche qui lui valaient des données bibliographiques déjà fort impressionnantes pour un jeune chercheur. Yannick avait préparé sa thèse au Laboratoire de Spectrométrie Physique (LiPhy) et l’avait soutenue à l’Institut Néel en novembre 2007. A l’issue de sa thèse, il avait rejoint Imperial College à Londres pour un séjour postdoctoral long de 6 années, puis avait brillamment été reçu au concours chercheurs du CNRS au printemps 2013. A son arrivée à Grenoble, il s’est immédiatement employé à développer un projet original de plasmonique quantique au sein de l’équipe « Nano-optique et Forces » ... jusqu’à ce que la maladie ne mette un coup d’arrêt brutal à son ascension.

 

**********************************************

 

Nous venons d’apprendre avec une grande émotion le décès brutal de Yannick Sonnefraud, jeune chercheur que le CNRS était fier d’avoir recruté récemment. Avec mes collègues de l’Institut de Physique, je te prie de transmettre à tous les personnels de l’Institut Néel et plus particulièrement à son équipe, l’expression de notre très grande tristesse. Nous pensons bien à vous tous et à sa famille.

Fabrice Vallée Directeur de l’Institut de Physique du CNRS

 

**********************************************

 

Cher Collègue,

Je vous envoie ce message pour témoigner de ma profonde tristesse après la disparition de Yannick. J’avais présidé le jury de sa thèse à Grenoble et depuis j’avais suivi avec intérêt son parcourt scientifique. J’étais particulièrement heureux de son entrée au CNRS. Dans ce moment, la vie parait vraiment injuste. Je m’associe pleinement à la peine de sa famille et de ses collègues de l’institut Néel.

Gérald Dujardin Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay (ISMO)

 

**********************************************

 

Dear colleagues,

It is with great sadness that we inform you of the tragic and unexpected passing of Yannick Sonnefraud at the age of 33. Yannick passed away peacefully on September 17, 2014 accompanied by his parents and girlfriend, Claudia, after facing a sudden and aggressive illness. Those who knew Yannick would almost certainly describe him as nothing short of an all-around great person. He was incredibly enthusiastic about both work and play and his gentle, easy going nature and sense of humour made him easily approachable and loveable to his friends and colleagues. His love of cooking, travelling, board games, and salsa dancing were just some of his well-known endeavours and he never hesitated to encourage his friends to join him. Yannick joined Imperial College in 2008 as a post-doctoral research associate in the plasmonics group of Stefan Maier. He has the distinction of being the first RA in the group and played a pivotal role in designing and assembling the groups’ labs and in shaping the groups’ scientific program. His efforts have touched, and will continue to touch for years to come, nearly all the results that the group produces. In 2010 Yannick became a Leverhulme Research Fellow in the Centre for Plasmonics and Metamaterials. Although young, his research efforts led to him establishing himself as an internationally distinguished researcher in nanophotonics with an impressive research output. Outside the lab, Yannick was an instrumental part of the social life of both his research group and the department. He regularly coordinated group outings and ensured a welcoming environment for new members. At the departmental level, he served as a member of the RA committee from 2010-2013 during which time he helped establish the annual RA wine and cheese event to encourage more RA interaction between groups, an event clearly inspired by his love of good food and his French heritage. Yannick had a promising scientific career cut far too short and we mourn with the loss of a colleague and friend.

Tyler Roschuk, Imperial College London

 

**********************************************

 

Yannick restera à jamais dans nos coeurs et il va nous manquer en tant que collègue. Nos plus sincères condoléances à sa famille et ses plus proches collaborateurs. Gilles Lérondel co-directeur de Thèse Renault Bachelot responsable du LNIO
— 
Gilles Lerondel, Pr.

UTT - Université de Technologie de Troyes
ICD / Laboratoire de Nanotechnologie et d’Instrumentation Optique

 

**********************************************

 

Cher collègue,

ne pouvant me joindre à la cérémonie d’adieu de Yannick Sonnefraud ce samedi, je tiens à exprimer, en sa mémoire, à mes collègues de votre institut, de son équipe plus particulièrement et plus généralement à sa famille et amis ma plus profonde compassion.

Voilà plusieurs années de cela, j’ai connu Yannick alors qu’il était thésard de Serge Huant. Il m’avait fait forte impression, par son esprit clair, décidé , lucide et pertinent. J’ai continué à interagir et collaborer avec lui lors de son séjour à Londres. Ma première impression n’en a été que renforcée et enrichie : Yannick était un chercheur de grand talent, passionné, créatif énergique mais plus encore une très belle personne. Il était très agréable de partager des moments, scientifiques ou non, avec lui. C’était une personne dont sa famille, ses amis et ses collègues pouvaient être fiers. La disparition d’un être estimé est toujours une tragédie ; ça l’est encore plus lorsque cette personne est jeune, brillante, rayonnante et en pleine ascension dans la vie. C’est tout un monde de possible qui s’éteint dans un sentiment d’injustice.
Il nous manquera.

Mes sincères condoléances, à sa famille, amis, proches et collègues.

— 
Bruno Masenelli
Professor
Head of the "Spectroscopy and Nanomaterials" group
INL (institut des Nanotechnologies de Lyon) et INSA de Lyon

 

**********************************************

 

To Yannick Sonnefraud’s girlfriend, his parents, and his colleagues :   It is with disbelief and deep sadness that I learn of Yannick’s untimely death. I met him again in San Diego just a few weeks ago and we shared a beer in San Diego’s Gaslamp Quarter with a few colleagues. I can only hope he enjoyed that moment. Yannick was an established and well-known scientist in the plasmonics field, and we will remember him as such. Please accept my sincere condolences.
Yours sincerely,

Prof. Dr. Philippe Tassin
Professor of Applied Physics

Chalmers University, Sweden

 

**********************************************

 

Yannick was the centre and nucleus of my research group at Imperial College London, working with me over a period of five years and shaping both the scientific and social agenda of the group. I was very fortunate that he joined me when I moved from Bath to London, despite the fact that I had to house him previously in a youth hostel during his visits at the University of Bath due to lack of funds. His enthusiasm and can-do attitude has shaped us all here in London and he will be sorely missed

Stefan A. Maier, Imperial College London

 

**********************************************

 

J’ai appris avec stupeur le décès de Yannick et je m’associe à votre douleur, ainsi évidemment qu’à celle de sa famille. Je ne saurais oublier le rôle qu’il a eu dans toutes les expériences de pointes actives. C’est grâce à votre longue expérience que nous avons pu développer très rapidement cette thématique dans l’équipe, et l’expertise et la générosité de Yannick ont beaucoup compté. Tous ceux qui ont eu la chance d’interagir avec lui garderont le souvenir d’un collègue chaleureux, enthousiaste et de talent.

Jean-François Roch, ENS Cachan et Lab. Aimé Cotton.

 

**********************************************

 

C’est une terrible nouvelle ! Tout semble avoir été si vite, si brutal ! Je te souhaite, ainsi qu’à tous ses proches, beaucoup de courage dans ces moments très difficiles.

Christian Bordas, Institut Lumière Matière Lyon et Président de la section 04 du Comité National de la Recherche Scientifique

 

**********************************************

 

I cannot believe... All my heart goes with him... I pray from the bottom of my heart that his soul may rest in peace.

Makoto Naruse, Photonic Network Research Institute, Tokyo

 

**********************************************

 

Je découvre avec effroi ton message. Sachez, toi et ses collegues proches, que je suis de tout coeur avec vous en ce moment choquant. Transmets surtout à sa famille mes pensées. Yannick avait le tempérament, la sensibilité et la compétence pour devenir un cadre précieux pour le CNRS. Quelle horreur !

Erik Dujardin, CEMES Toulouse

 

**********************************************

 

Je suis profondément bouleversé par la nouvelle que tu m’apprends. Depuis que j’avais été rapporteur de la thèse de Yannick, je le croisais de temps en temps et j’étais même allé lui rendre visite quand il était chez Stefan Maier. C’est quelqu’un que j’appréciais vraiment beaucoup, autant pour son talent scientifique que pour son extrême gentillesse. Sa disparition survient beaucoup trop tôt et laissera un énorme vide. Mon coeur se sent proche du tien dans ce moment de grande tristesse, et je m’associe à ton chagrin, et à celui des autres membres de ton équipe qui doivent également être effondrés.

Yannick de Wilde, ESPCI Paris

 

**********************************************

 

Quelle terrible nouvelle...Partir si jeune est terriblement injuste. Je n’ai pas passé beaucoup de temps (pas assez c’est sûr) avec Yannick mais j’ai été immédiatement conquis par son enthousiasme scientifique et sa rigueur. J’ai apprécié aussi son caractère à la fois droit et chaleureux. Peux-tu transmettre mes condoléances à ses proches et toute mon affection ?

François Treussart, ENS Cachan et Lab. Aimé Cotton.

 

**********************************************

 

C’est aussi avec consternation que j’apprends cette triste nouvelle, un décès d’une personne si jeune est toujours un drame. J’ai eu l’occasion de le voir au cours de quelques réunions de travail, il a laissé une impression d’une personne sympathique et très agréable en plus de son dynamisme et sa compétence. Je suis de tout coeur avec toi et le reste de ton équipe qui doit vivre cet événement comme un grand choc.

Patrice Mélinon, Institut Lumière Matière Lyon

 

**********************************************

 

Like everyone, I am very sad to hear that Yannick has passed away. I had worked with him closely during my time at Imperial and we were in the middle of planning more joint works together. I will miss him very much as a friend and as a colleague. Working with him was a real pleasure for me as a theorist because he was able to take my crazy ideas and somehow turn them into experimental reality. He had a strong work ethic which always impressed me, and he was very well organised, practically minded and a patient teacher. He was also a good friend and although he was a year younger I considered him more like a big brother. He had that kind of character to him. It is very sad that I can only now dream of the new things in science we would have achieved together. For me, Yannick will always live on in the physics world through his many works. I am proud to have been a part of that and the many wonderful things he achieved. I will remember Yannick fondly and I will miss him greatly.

Mark Tame, University of KwaZulu-Natal, South Africa

 

**********************************************

 

Quelle tristesse. Evidemment, mon soutien s’adresse en priorité à sa famille mais également à toi et à ses collègues. Le ton de ton mail en dit long sur ce que tu ressens. On est toujours impuissant devant ce type d’événement et il est difficile de trouver les mots qui conviennent. La prochaine fois que l’on se verra, nous prendrons plaisir à parler de lui avec toi.

Pascal Royer, Université Technologique de Troyes

 

**********************************************

 

Quel choc et quelle tristesse ... C’est à peine croyable, ce que tu écris. J’ai vraiment du mal à imaginer ce qui a pu arriver, et je ne suis probablement pas le seul dans ce cas. Etre fauché aussi tôt, et à ce moment de son parcours et de sa vie, c’est une vraie injustice. Yannick était devenu un vrai ami pour moi, depuis l’époque où j’étais à Grenoble, et on s’est vu régulièrement, à Bruxelles et à Londres, ces dernières années.

Benoît Hackens, Université Catholique de Louvain-la-Neuve (B)

 

**********************************************

 

Je suis totalement abasourdi et comprend ta détresse. J’appréciais beaucoup Yannick qui m’avait beaucoup impressionné lors de son concours CNRS.

Vincent Bayot, Université Catholique de Louvain-la-Neuve (B)

 

**********************************************

 

Voici une bien triste nouvelle. Je pense bien à vous tous de l’équipe et plus particulièrement à toi qui a été son directeur de thèse. Depuis quelques années sa contribution avait été grandissante et nous perdons un collègue de grande qualité.

Jérôme Plain, LNIO, Université Technologique de Troyes

 

**********************************************

 

Je viens d’apprendre la triste nouvelle. C’est terrible autant que soudain ! Toutes mes condoléances que tu peux transmettre à sa famille aussi si possible. Bon courage pour la suite et à bientôt,

Christophe Couteau, LNIO, Université Technologique de Troyes

 

**********************************************

 

J’ai appris hier soir la terrible nouvelle pour Yannick Sonnefraud. Je tiens a t’exprimer ma tristesse et mon soutien face a ce tragique événement.

Pierre-Michel Adam, LNIO, Université Technologique de Troyes

 

**********************************************

 

Thank you for your e-mail with the very tragic news about Yannick – a very sad tiding indeed to hear of such a good colleague and scientist suddenly passing away. Sincerely,

Femius Koenderink, Center for Nanophotonics, Amsterdam

 

**********************************************

 

I find the strength to reply to your email only today. Thank you for letting me know this devastating news. I was not expecting this, surely Yannick was the last person to deserve this. I still cannot accept this. This is simply not right. I would like to ask you what are the arrangements for the funerals. I would really be present. Please let me know once you know it, so that I can book this sad travel.

Giuliana di Martino, former PhD student of Yannick at Imperial College, London

 

**********************************************

 

Je suis absolument consterné par cet événement brutal, et suis de tout coeur avec vous dans cette épreuve.

Alexandre Bouhelier, Lab. Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne, Dijon

 

**********************************************

 

Je suis bouleversé d’apprendre le décès de Yannick. Il semblait en pleine forme et il partageait toujours sa formidable énergie lorsque je le voyais. Je m’associe sincèrement à votre peine.

Gérard Colas des Francs, Lab. Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne, Dijon

 

**********************************************

 

Mes condoléances, pour Yannick. Nous étions ensembles à San Diego cet été, cette nouvelle est terrible.

Joel Bellessa, Institut Lumière Matière, Lyon.

 

**********************************************

 

C’est vraiment une terrible nouvelle. Yannick m’avait laissé le souvenir de quelqu’un de très doué et de très gentil en même temps. C’est vraiment injuste d’être emporté comme ça au moment où il pouvait commencer à vivre de façon un peu plus détendue. Je suis certain que sa disparition va laisser un vide à l’Institut Néel

Marc Joyeux, Lab. Interdisciplinaire de Physique, Grenoble

 

**********************************************

 

Merci pour m’avoir prévenu de cette terrible et triste nouvelle. Je me rappelle de nos échanges avec Yannick lors de nos travaux communs et Yannick m’avait fait une excellente impression comme collègue en plus d’être une personne très sympathique. Toutes mes pensées vont à ses proches et collègues face à cette épreuve.

Frédéric Chandezon, CEA Grenoble

 

**********************************************

 

Extraits de messages d’anciens doctorants de l’équipe de Yannick à Grenoble.

1) Je suis depuis hier soir sous le choc de cette terrible nouvelle que tu nous as annoncé. La disparition de Yannick est inimaginable et je n’arrive pas à m’y résoudre. J’ai aussi une pensée pour vous, à l’institut Néel, qui étiez pour lui une seconde famille.

Aurélien Cuche, CEMES Toulouse

2) Je te remercie de m’avoir transmis cette triste nouvelle. Je suis sous le choc. Je n’ose imaginer la peine immense de sa famille et de ses collègues, tant cette disparation est rapide. Peux-tu, s’il te plait, me tenir informé de la suite des événements ? Si les funérailles se font sur Grenoble, je souhaiterais y assister. Je te souhaite du courage pour traverser ce moment particulièrement difficile.

Nicolas Chevalier, CEA LETI, Grenoble

3) Je suis profondément émue par cette nouvelle. Je suis vraiment désolée, je tiens à t’adresser toutes mes condoléances pour cette terrible épreuve. Yannick paraissait tellement solide et dynamique que je suis vraiment choquée par sa disparition. Je m’associe à toute l’équipe pour témoigner mon soutien à sa famille et ses amis. Amicalement,

Oriane Mollet, Lab. Photonique et Nanostructures, Marcoussis.

4) Je pense bien à vous : à toi, à Jean-François et à toute l’équipe. Moi qui l’ai bien moins connu que toi, je suis complétement terrassée par la nouvelle. Je n’ose pas imaginer ce que tu peux ressentir. Comme on m’avait dit un jour : "Courage, le soleil reviendra mais avec un peu moins d’éclat".

Justine Laurent, ENS Lyon

5) Je suis choqué... je ne réalise toujours pas... Est ce que tu connais les détails pour les funérailles ? Peux tu me tenir au courant ? Amicalement.

Frederico Martins, Université de Copenhague

 

**********************************************

 

It was one of the greatest and most learning period of my life with Yannick Sonnefraud..... Can you please give my deep condolences to his family and his wife ?.... Just tell them he will be missed by every one through their life .... ... we are having all the best prayers for him.....and he will be remaining throughout our lives by carrying out his research work further...

Hasan Ziauddin (from India), Yannick’s first project training student at NEEL Institut.

Dans la même rubrique

© Institut Néel 2012 l Webdesign chrisgaillard.com l Propulsé par spip l Dernière mise à jour : lundi 11 décembre 2017 l