Elaboration et étude de nanorubans en bicouches magnétique/nonmagnétique pour la manipulation de parois magnétiques

L’équipe ’Micro- et nanomagnétisme’ de l’Institut Néel s’interesse à l’étude de configurations d’aimantation et de processus quasistatiques et dynamiques de renversement d’aimantation à l’échelle nanométrique. Le déplacement de parois magnétiques dans des bandes magnétiques de largeur submicronique, en utilisant des impulsions de courant électrique, est l’un des sujets d’étude principaux dans l’équipe. La possibilité de déplacer des parois magnétiques avec un courant, plutôt qu’avec un champ magnétique, a été découverte récemment. Rapidement, cette découverte a suscité un engouement considérable dans la communauté du nanomagnétisme, à cause des applications potentielles dans les mémoires magnétiques, mais aussi pour la richesse des phénomènes physiques associés. Récemment, notre équipe a mis en évidence l’importance de l’effet du champ Oersted sur la configuration magnétique de nanorubans en tricouche NiFe/Cu/Co de quelques centaines de nanomètres de large, parcourus par un courant. Ce champ magnétostatique créé par la nappe de courant, de direction transverse aux rubans, joue probablement un rôle dans l’augmentation de la vitesse de déplacement de parois dans ces systèmes, qui est bien supérieure à celle mesurée dans les couches de NiFe seul (...)

© Institut Néel 2012 l Webdesign chrisgaillard.com l Propulsé par spip l Dernière mise à jour : jeudi 14 novembre 2019 l