Electrodéposition au-dessus de réseaux de micro-aimants

L’électrodéposition est une technique très répandue dans la recherche et l’industrie (électosynthèse, traitement de surfaces…). Il a été récemment démontré que le gradient de champ magnétique produit par des réseaux d’aimants de dimensions millimétriques peut servir à structurer, à cette échelle, la croissance de films électrodéposés à partir de solutions d’ions magnétiques. L’action du gradient de champ magnétique FB=(μ0/2)χ(ΔB) sur les ions permet d’électrodéposer de manière localisée pour la réalisation directe de motifs complexes, sans étape de structuration ultérieure (techniques lourdes de lithographie/gravure en salle propre). 2 A l’institut Néel, nous avons développé deux techniques pour l’élaboration et la structuration à l’échelle micrométrique de films magnétiques durs de grande épaisseur : le « topographic patterning » et le « thermomagnetic patterning ». Ces films micro-structurés génèrent des gradients de champ colossaux (10^4-10^6 T/m) et présentent un intérêt majeur pour les micro-systèmes magnétiques ayant de nombreuses applications en biomédecine (e.g. séparation cellulaire magnétique…), technologies de l’information (micro-interrupteurs…), transformation de l’énergie (micromoteurs, microgénérateurs..).

Le but de ce projet est d’étudier l’influence de profils de champ modulés, produits par des réseaux de micro-aimants, sur l’électrodéposition de différentes espèces ayant des susceptibilités magnétiques différentes. Cette étude permettra de faire progresser la compréhension de l’influence du gradient de champ magnétique sur l’électrodéposition et pourra servir à la structuration directe de films électrodéposés à l’échelle micrométrique (...)

© Institut Néel 2012 l Webdesign chrisgaillard.com l Propulsé par spip l Dernière mise à jour : jeudi 14 novembre 2019 l