Recommandations

Conseils aux utilisateurs du polygone scientifique

Le personnel du Centre de Liquéfaction est là pour vous conseiller.

Lors de votre arrivée, ou de l’arrivée d’une nouvelle personne au sein de votre laboratoire, n’hésitez pas à lui expliquer les procédures en détail. Tout le monde ne connait pas forcément la cryogénie et les règles d’utilisation des fluides cryogéniques. En cas de problème, d’erreur de manip, de pollution accidentelle, etc, prévenez immédiatement le personnel du Centre de Liquéfaction. Cette information peut éviter des dommages importants sur l’installation.

Dans l’intérêt de tous, il est nécessaire de réduire au maximum les pertes d’hélium sur le site du polygone scientifique. Des règles élémentaires sont à respecter lorsque vous utilisez l’hélium :

 

1. Pesez votre vase au départ et au retour. Ces deux pesées permettent de connaître la quantité d’hélium liquide que vous avez utilisée.

 

2. Ramenez vos vases tout de suite après utilisation. L’hélium qui s’évapore, que ce soit dans vos manips ou dans le réservoir stocké dans votre salle, vous est facturé.

 

Ne " Stockez " pas de vases dans vos labos. Il y a suffisamment d’hélium sur le site pour que vous n’en manquiez pas. Un réservoir ramené "chaud" vous est facturé d’une forte pénalité !!!

 

3. Ne ramenez pas vos vases le vendredi après midi car il est alors trop tard pour les remplir, mais plutôt le vendredi matin, vous serez alors certain d’avoir des vases disponibles le week-end.

 

4. Le lundi matin est consacré à l’inventaire des stocks de la semaine. Il est interdit de sortir des vases avant 11h00. De plus, il est impératif de nous indiquer la quantité d’hélium qu’il reste dans vos vases avant 9 heures. Cette valeur nous permet de connaître l’état de notre stock et ainsi de connaître au mieux les pertes de la semaine. En cas de pertes importantes, il nous est donc possible d’agir rapidement.

 

5. Lors des phases de manip ou de transfert, sur vos tableaux de vannes dans votre labo, évitez d’ouvrir les vannes by-pass afin de limiter les risques de grosses fuites. De même, lors de la mise à l’air, vérifiez toujours que vos vannes ont été correctement fermées.

 

6. Ne transférez pas l’hélium à une pression supérieure à 150mbar. Au-delà, l’évaporation par détente augmente et donc votre transfert devient de moins en moins efficace.

 

© Institut Néel 2012 l Webdesign chrisgaillard.com l Propulsé par spip l Dernière mise à jour : vendredi 20 avril 2018 l